Par ici !

Culture

Par là !

Art de vivre

Céans !

Voyages

    Art de vivre Découvertes

    Pour Toujours Parfums : histoire d’un coup de foudre

    Pour toujours parfums Martine Denisot

    Cela fait quelques temps que je suivais le travail de Martine Denisot, nez et créatrice de Pour Toujours Parfums, aussi j’étais ravie lorsqu’elle a accepté de me rencontrer pour parler, apprendre… et sentir ! C’est vraiment une des choses que j’adore avec ce blog, pouvoir rencontrer des personnes plus intéressantes les unes que les autres.

    Cela vous est déjà arrivé de faire la connaissance d’une personne que vous avez forcément dû fréquenter  dans une autre vie ? Centres d’intérêts, références, quartier (team rive gauche for ever), nous nous sommes découvertes tout un tas de points communs autour d’un thé vert. Alors évidemment j’étais déjà aux anges, puis elle a commencé à me parler de parfums et puis zou, décollage immédiat je ne touchais plus terre. A défaut de boire mon thé du reste pas terrible, j’ai bu ses paroles… Et je vous raconte !Pour toujours parfums Martine Denisot

    A sa mère qui lui demandait d’arrêter de mettre son nez partout, Martine Denisot répondit en se consacrant au parfum, comme un retour à ce qui l’a toujours animée. Car ce qu’elle a toujours aimé, c’est sentir la terre, humer le vent, inhaler l’air et en restituer sa justesse, son équilibre parfois ténu et surtout sa sincérité. Au contact de Jacques Polge, le nez de Chanel, elle découvre les matières premières, se confronte aux essences et expérimente les absolues, en totale roue libre dans le labo de l’iconique maison. J’adore cette anecdote, car elle illustre bien le personnage : curieuse, punk… et chic !

    Pour elle, le parfum est une aura, quelque chose que l’on trimballe avec et sur soi sans en être forcément conscient, que l’on peut solliciter quand l’envie, les souvenirs ou le contexte s’y prêtent. Vous savez, quand vous vous baladez dans la rue et que subitement vous êtes foudroyé par une effluve qui vous rappelle quelqu’un, quelque chose, quelque part. C’est que les odeurs sont parfois de belles endormies, aussi ses parfums s’appelleront « Pour Toujours », tout simplement. Jamais là où on l’attend, elle leur conçoit les capuchons très délicats en porcelaine de limoge : ça peut se casser mais, eh, les odeurs vont et viennent, non ?Pour toujours parfums Martine Denisot

    Ses parfums ce ne sont pas des masques derrière on se calfeutre, ce sont des mises en valeur, des portes de sortie pour mieux s’exprimer, se révéler, se déployer. Selon les jours c’est une béquille chaleureuse et réconfortante, un fil conducteur rieur et citronné, une couronne de vermeil pleine d’assurance, un dépouillement spontané et extrêmement charnel… Par exemple j’adore porter Graines en ce moment, il sent le printemps, quand la terre à une haleine tiède et qu’on entend presque les graines en devenir, les mains plongées dans une toile de jute. Et quand je sors boire des cocktails j’aime bien composer le mien avec quelques gouttes de tudo bem! sur la nuque et bootylicious au creux de la gorge.Pour toujours parfums Martine DenisotPour toujours parfums Martine Denisot

    Pour le nom de ce parfum alliant le coing et le cuir de daim, elle est allée regarder du côté de chez les anglo saxons, un peu moins décoincés que nous sur la syntaxe : après tout, « Bootylicious » est dans le dictionnaire ! Voilà qui est idéal : c’est peut-être un fruit chiant à éplucher, pas très beau et même carrément rustique, mais on peut pas lui retirer sa plantureuse chute de reins…

    Comment résumer cette rencontre sur laquelle je pourrais écrire des pages entières ? Je pense que ce qui m’a le plus marqué, c’est douce cette volonté de vouloir comprendre pour mieux restituer et partager. En alchimie, on parlerait d’échange équivalent : et bien c’est tout à fait le travail de Martine Denisot, nimbé d’élégance et twisté d’un zest d’impertinence. Je termine avec un conseil qu’elle m’a donné, qui en plus d’être utile témoigne de la tendre poésie de cette incroyable créatrice pour ce qui l’entoure :

    Lorsque l’on se parfume, il ne pas frotter les poignets parce que cela brusque les odeurs, qui ne le souhaitaient pas forcément…

    Pour toujours parfums Martine Denisot Pour toujours parfums Martine Denisot Pour toujours parfums Martine DenisotLes jus Pour Toujours Parfums sont disponibles au Bon Marché, sur internet et chez les parfumeries de niche.
    Et je remercie de nouveau Martine pour son temps, sa générosité et sa passion !

    Spoiler : je vous en reparle, très, très bientôt…