Art de vivre

Cuisiner du thé

Si comme moi vous buvez autant de thé que vous en collectionnez les boîtes (je dois en avoir une quinzaine, sachets divers non compris… il faut absolument que je trouve une astuce pour les ranger dans mon futur appartement autre que l’actuelle pyramide approximative. Ça pourrait faire l’objet d’un post de déco, tiens) (cette parenthèse était bien trop longue !), vous serez peut-être intéressés par des recettes de cuisine à base de thé.

Voici mes préférées :

 1. Des crêpes au thé

  • 25 cl de thé noir, par exemple du Darjeeling
  • 1 orange non traitée
  • 30 g de beurre
  • 2 cuillerées à soupe de sucre en poudre + un peu pour saupoudrer les crêpes
  • 250 g de farine
  • 30 g de sucre en poudre
  • ½ cuillerée à café de sel
  • 3 œufs
  • ½ l de lait
  • huile pour la poêle

Préparer une infusion de thé Darjeeling assez fortement dosée : le thé doit être fort, mais non âcre. Pour cela, « rincer » le thé en versant un peu d’eau dessus, la jeter, et reverser de l’eau.

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et le sel, puis creuser un petit puits. Y casser les œufs et délayer, peu à peu, avec le lait (cette opération peut se faire au mixer, ou mieux au blender).

Lorsque la pâte est lisse et homogène, ajouter le thé tamisé à travers une passette, puis délayer à nouveau.

Laver l’orange en la brossant, râper finement son zeste (en réserver un peu pour le décor) et le faire blanchir 1 minute à l’eau bouillante. Égoutter sur du papier absorbant.

Faire fondre le beurre dans une poêle et y jeter les zestes. Les saupoudrer de sucre en poudre et les faire cuire jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer.

Les ajouter aussitôt à la pâte et bien brasser (ou les mettre dans le mixer contenant la pâte et remixer très vivement : la pâte est alors parfaite avec des tout petits morceaux de zestes qui ne retombent pas au fond). Laisser reposer 30 minutes.

Au bout de ce temps, préparer les crêpes en les faisant cuire comme à l’accoutumée, sans oublier de graisser chaque fois la poêle, avec un peu d’huile.

Disposer les crêpes au fur et à mesure sur un plat de service en saupoudrant chacune d’elles de sucre en poudre.

Procéder ainsi jusqu’à épuisement de la pâte en veillant à bien la brasser à chaque fois, car les zestes d’orange ont tendance à tomber au fond (ce brassage est inutile si la pâte a été mixée).

Servir les crêpes chaudes, tièdes ou froides, décorées du zeste d’orange réservé et accompagnées d’un thé Darjeeling.

2. Un cake au thé vert matcha

  • 2   cuillères à café de poudre de thé vert – matcha
  • 125 g de farine T55
  • 2 œufs
  • 100 g de beurre demi-sel
  • 100 g de sucre glace
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).

Déposez le beurre dans une casserole, faites-le juste fondre.

Dans un saladier, réunissez la farine, la levure et le thé. Mélangez.

Dans un deuxième saladier, cassez et déposez les jaunes d’œufs (réservez les blancs pour la suite de la recette), ajoutez le sucre glace. Fouettez. Versez progressivement le beurre fondu et ajoutez le contenu du premier saladier. Mélangez de manière à obtenir une pâte homogène.

Fouettez les blancs d’œufs énergiquement, ajoutez le sel, fouettez de nouveau jusqu’à ce qu’ils tiennent aux branches du fouet. Incorporez-les délicatement à la pâte.

Versez cette pâte dans un moule à cake.

Enfournez et faites cuire 30 à 40 minutes. Vérifiez la cuisson du cake : y planter la lame d’un couteau, si celle-ci en ressort propre, alors le cake est cuit.

Laissez refroidir sur une grille. Tranchez et dégustez !

3. Poulet à la cannelle et au thé

Pour 2 personnes

  • 4 blancs de poulet
  • 1 sachet de thé orange-cannelle
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de cumin
  • un peu moins d’1 cuillère à soupe de cannelle
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja salée
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • sel
  • poivre

Détailler le poulet en cubes. Préparer la marinade : mélanger le cumin, la cannelle, l’huile d’olive, le miel et la sauce soja. Ajouter du thé orange-cannel très fort : pour cela, faire chauffer 15 cl d’eau et mettre le sachet dans l’eau pendant 3 minutes. Puis mélanger un peu plus de la moitié du thé obtenu à la marinade.

Mettre les cubes de poulet dans la marinade et mélanger le tout dans un plat prévu à cet effet, ou mettre le poulet dans un sac spécial congélation et ajouter la marinade, ce qui permet de bien imbiber tous les morceaux. Laisser reposer au réfrigérateur 45 minutes.
Faire chauffer une sauteuse ou un wok. Mettre les morceaux de poulet une fois la sauteuse ou le wok chaud. Saler peu. Faire dorer les morceaux de poulet puis ajouter la marinade et le reste de thé.

Faire cuire le poulet sur feu moyen, laisser la marinade s’évaporer pour caraméliser un peu les morceaux de poulet. Poivrer un peu.
Pour finir, servir avec de la semoule parfumée et pourquoi pas, un peu de coriandre fraîche. On peut aussi ajouter quelques légumes.

4. Pancakes petits pois, thé vert et noix de cajoux (oui oui !)

Pour 4 grands pancakes :

  • 60 g de petits pois cuits
  • 50 g de farine d’épeautre
  • 1 cuillère à café de Levure
  • 1 œuf
  • 4 cl de lait
  • 1 cuillère à café de thé vert matcha
  • 1 oignon
  • 1 cuillère à soupe de menthe
  • 2 cuillères à soupe de noix de cajou concassées
  • Un peu d’huile d’olive
  • Sel
  • poivre

Battre l’œuf avec la farine préalablement mélangée avec le thé, la levure, le lait et une cuillère à café d’huile d’olive. Laisser reposer quelques minutes (15-20 minutes).

Dans une poêle, verser une goutte d’huile d’olive et y faire revenir l’oignon émincé et les petits pois frais (préalablement cuits 10 minutes dans un bouillon de légumes).

Puis incorporer au mélange précèdent, les noix de cajou, la menthe (ou toutes autres herbes !), et assaisonner. Enfin, faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle et y verser une petite louche du mélange œuf/farine/petits pois. Laisser cuire 1 minute de chaque coté.

Et enfin, parce que le thé ça se boit avant tout, voici un rappel pour bien le déguster :

Pour les thés noirs, les thés bleus et les thés parfumés :

  1. Le thé doit se faire dans une théière réchauffée au préalable : il convient, après y avoir placé le filtre, d’y verser de l’eau bouillante ensuite rejetée.
  2. Mettre une petite cuillère de thé (environ 2,5 g) par tasse dans le filtre* de la théière encore chaude et laisser reposer quelques instants de manière que, grâce à la vapeur, l’arôme du thé puisse commencer à se libérer.
  3. Verser de l’eau frémissante sur le thé de façon que toutes les feuilles en soient imprégnées.
  4. Laisser infuser le thé (consulter la table d’infusion)
    • Pour les thés à feuilles broyées, environ 2 minutes
    • Pour les thés à feuilles brisées, environ 3 minutes
    • Pour les thés à feuilles entières, environ 5 minutes
    • Pour le Darjeeling first flush, à peine 3 minutes en augmentant légèrement le dosage du thé (3,5 g)
    • Pour les thés bleus, 7 minutes
  5. Retirer immédiatement le filtre* contenant les feuilles de thé et servir après avoir remué. Ceci est très important pour obtenir une saveur homogène de la première à la dernière tasse. Les thés de grands jardins ne se dégustent pas brûlants; patientez quelques instants après l’infusion, les parfums seront ainsi plus subtils à votre palais.

Pour les thés blancs et les thés verts :

  1. Le thé doit se faire dans une théière ou dans un « chung » (tasse à couvercle) réchauffé au préalable..
  2. Mettre la quantité nécessaire par personne ou par tasse (consulter la table d’infusion). Laisser reposer quelques instants de manière que, grâce à la vapeur, l’arôme du thé puisse commencer à se libérer.
  3. Verser de l’eau chaude sur le thé (consulter la table d’infusion pour la température de l’eau).
  4. Laisser infuser le thé (consulter la table d’infusion) :
    • Pour le thé vert, de 1 à 3 minutes
    • Pour le thé blanc Yin Zhen, 15 minutes
    • Pour les thés blancs Paï Mu Tan, 7 minutes
  5. Enlever les feuilles de thé et servir après avoir remué.
Previous Post Next Post

Dans le même genre :

2 Comments

  • Reply BonthésAnthropophagie | Anthropophagie| Blog Lifestyle

    […] thème, n’hésitez pas à consulter mes recettes préférées à base de thé , en cliquant ici ou encore là […]

    25 juin 2014 at 14 h 50 min
  • Reply Blog lifestyle Anthropophagie que faire à Paris | Anthropophagie| Blog Lifestyle Paris

    […] : ça prend un peu plus de temps, mais ça tombe bien on est dimanche… Toutes les recettes ici et là […]

    23 février 2015 at 14 h 18 min
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.