Chine Voyages

La Grande Muraille de Chine – Depuis Pékin

Je ne veux pas admettre  que c’est en grande partie à cause de Mulan que je voulais y aller, mais… Quelle que soit la raison, l’on n’est finalement pas obligés de se justifier lorsque l’on rêve de grimper en haut de la Grande Muraille de Chine, si ?Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine

Comment se rendre sur cette fameuse Grande Muraille de Chine

  • La Grande Muraille de Chine depuis Pékin : plusieurs choix selon le tronçon que vous souhaitez visiter. Nous avons décidé d’y aller en train depuis la gare du nord de Pékin, jusqu’à Badaling. Vérifiez bien ceci dit, car il y avait des travaux et le départ a été déplacé à Huangtudian station. Pour être honnête avec vous, je n’ai rien compris : nous avions repéré les horaires sur internet et sommes arrivés tôt à la gare pour acheter nos billets. Il était indiqué que c’était complet et que le prochain train parait 3 heures plus tard… Nous avons patienté devant le guichet en cherchant une autre solution quand celui-ci s’est rouvert et s’est mis à vendre des tickets pour le train initial qui partait dans 3 minutes. Nos billets en poche, on a couru sur le quai (comme tout le monde) et sommes montés à l’intérieur… Pas de place assise pour tout le monde, mais nous l’avons eu !
  • Arrivés à Badaling, à un peu plus d’une heure de trajet vous trouverez une petite station sans aucun intérêt si ce n’est que vous pouvez vous y restaurer. Nous y étions en février, a priori pas le grand plein touristique vu que les températures étaient négatives et les échoppes fermées. On s’est rabattus dans un restaurant de nouilles sans aucun intérêt, le SEUL restaurant décevant de tout le séjour.
  • Lorsque vous vous dirigez vers le tronçon accessible de la Grande Muraille, 2 choix s’offrent à vous. A droite, où le chemin est plat et permet de faire une balade agréable au soleil, ou à gauche, où vous attend un défilé INCESSANT de marches trop hautes pour être enjambées par des êtres humains normalement constitués. Il existe bien des rampes pour vous aider à vous hisser à la seule force de vos bras, mais ces dernières étaient recouvertes de givre. Pour parachever le tout, il faisait si froid que je portais 2 jeans (je me demande encore comment j’ai pu faire pour les enfiler). Résultat, je pouvais à peine mettre un pied devant l’autre, tel un bonhomme michelin gauche et empoté. Ça s’est donc littéralement transformé en ascension.

Est-ce que ça vaut le coup ?

  • Bien évidemment. Nous nous sommes retrouvés seuls, à quatre, sur notre tronçon de mur. Enfin, un tronçon de plusieurs km quand même ! Après avoir marché environ deux heures, nous ne voyions littéralement personne ni devant, ni derrière nous. Déroulée de tout son long, serpentant à travers les flancs de montagne, zigzaguant entre les arbres, la neige et la terre pelée. La Grande Muraille de Chine. Complètement dingue !Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine Grande Muraille de Chine
Previous Post Next Post

Dans le même genre :

1 Comment

  • Reply hikowoon

    C’est tellement beau ! Je rêve d’y aller un jour

    4 avril 2018 at 11 h 00 min
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.