Art de vivre Pêle-mêles

Pêle-mêle 18 – Happy 2015 !

Ah… faire un bilan, vraiment ?

Prendre de bonnes résolutions, vous êtes sûrs ?

Bon, les changements d’années ne m’ont jamais vraiment rendue hystérique –  je leur préfère largement Noël – et j’ai surtout eu tendance à vouloir regarder très rapidement vers le futur plutôt que derrière moi. Seulement voilà, je vieillis, jme transforme, je me contredis aussi parfois et puis je change, j’évolue surtout. Alors je change d’avis.

Ce fut une année compliquée, noueuse, un peu angoissante et en même temps très fructueuse. J’ai  finalement trouvé et atteint la plupart de mes objectifs, même ceux que je ne pensais hors de portée, trop compliqués ou trop ambitieux. Bon j’ai raté certaines choses aussi, je le reconnais. Mais voilà, je ne peux pas m’empêcher de penser à tout ce qui s’est passé en si peu de temps et je suis quand même sacrément fière :

☞ J’ai déménagé ! Après deux ans de colocation et un an d’attente, mon copain et moi partageons dorénavant un petit – mais coquet – appartement en plein coeur du 5ème arrondissement. La situation est idéale, le voisinage charmant, les librairies anciennes pullulent et le jardin du Luxembourg est à 3 minutes à pied.

☞ J’ai trouvé le travail de mes rêves. Fraîchement diplômée, j’avais trouvé un travail loin d’être palpitant. CDD oblige, j’ai été au chômage un bon mois, avant de trouver un nouveau job encore moins palpitant. Comble de l’horreur : à 23 ans, j’étais planquée derrière un bureau qui ne me plaisait en rien et où personne ne me demandait quoi que ce soit. Sur un coup de tête et surtout un coup de chance, j’ai démissionné en vitesse pour quelque chose complètement imprévu et carrément excitant, la gorge nouée de ne pas savoir si je faisais le bon choix. Aujourd’hui, je travaille dans l’édition, et je savoure ma chance.

☞ J’ai enfin arrêté les hormones, et définitivement arrêté de prendre la pilule que je ne supportais plus. En faisant le calcul, cela faisait presque 7 ans que je la prenais mécaniquement, et je n’en pouvais plus de devoir prendre un médicament tous les jours à heure fixe, comme une impotente avant l’heure. J’ai aussi – et ça a tout changé – trouvé une professionnelle de santé compétente, compréhensive et à l’écoute, et je suis passée au stérilet en cuivre. Enfin, je me suis remise au sport, à raison de trois fois par semaine. Je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps et dans ma tête.

Et puis, surtout, je suis fière d’être heureuse, et d’arriver enfin à savourer mon bonheur, à profiter de ce qui m’est donné chaque jour et des gens que je côtoie, à savourer les choses que je réalise et celles auxquelles j’ai la chance de participer. Il m’a fallu du temps pour admettre que je pouvais être heureuse pour finalement si peu. Et maintenant que cela m’arrive, j’ai envie de goûter chaque jour un peu plus à cette sérénité.

2015 est d’ors et déjà très prometteuse. Je suis très entourée, je bénéficie de beaucoup d’amour, et j’ai envie de continuer dans cette lancée en me fixant de nouveaux buts :

☞ Lire, encore, toujours et beaucoup. Avec passion, tendresse, mollesse aussi parfois – eh oui, je n’aime pas tout ce que je lis mais je vais jusqu’à la dernière fois – et parfois rage.

☞ Continuer à me balader le nez en l’air, sourire bêtement parce que le lampadaire est joli, parce que les pavés sont mignons, parce que le bouquiniste me fait un clin d’oeil, parce que le fleuriste s’appelle « Anaïs », parce qu’il reste une baguette aux graines chez le boulanger…

☞ Continuer le sport. Ca me coûte – l’abonnement est cher et ça me prend du temps – mais le résultat vaut toute la peine du monde. Je suis enfin (presque) bien dans mes baskets !

☞ Continuer à voyager ! Cette année les opportunités sont nombreuses et toutes plus chouettes les unes que les autres : mon frère à Berlin, passer voir de la famille au Japon, partir en Week-end à Vienne, quelques jours à New-York avec mes parents et découvrir le Portugal à la rentrée.

☞ Devenir imbattable en accord mets et vins. Alors oui, j’aime beaucoup le vin, mais j’ai encore des difficultés à choisir les bonnes bouteilles au bon moment. Ma dernière tentative pour Noël n’était pas franchement brillante, et je compte bien changer tout ça pour 2015 !

Previous Post Next Post

Dans le même genre :

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.