Carnet d'adresses Culture Musées

Que faire à Paris quand il pleut ?

Tiens, en voilà un sujet d’actualité !

Personnellement, j’ai partiellement répondu à cette question en me rendant régulièrement à ma salle de sport : j’en sors humide et défraîchie, mais au moins pas à cause de la pluie. Et pour ceux qui ne souhaitent pas s’infliger ces séances de torture, il y a tout plein d’autres possibilités…

☞ Manger (oui, toutes les suggestions ci-dessous vont à l’encontre de la vie saine que je fais semblant de prôner, sachez-le). Pour un repas anti-déprime, je vous conseille chaudement le Schwartz’s Deli : au menu, des burgers dont la taille dépasse tout entendement et des onions rings par légions. Entendons-nous bien : j’ai l’appétit coriace mais pas téméraire, et je n’ai pas pu venir à bout de mon burger au fromage de chèvre et roquette (comprendre le kilo de fromage et les 3 brins de salade). 

burger schwartzs deli anthropophagie

☞ Si votre envie de burger est proportionnelle à votre angoisse du maillot sur la plage, faites un compromis : rien ne vous empêche de cuisiner vous-même un burger (relativement) sain. Privilégiez du pain complet passé brièvement au four et un steak cuit sans ajout de matière grasse (ben oui, le steak c’est déjà suffisamment gras en soi : pour en faire griller un à la perfection, saupoudrez votre poêle d’un peu de gros sel et une fois chaude, mettez-y le steak. Il va cuire sans accrocher et sans huile / beurre…). En accompagnement, j’adore mettre des concombres en rondelles. Si vous tenez à rajouter du fromage, vous pouvez tenter le fromage frais allégé (ou le Philadelphia, la ricotta… que de possibilités !) : c’est très bon et ça se marrie super bien. Quant à l’accompagnement, tentez le quinoa, beaucoup moins lourd et gras que les frites (même si les frites, c’est fabuleux).

recette burger simple maison anthropophagie

☞ Les Serres Tropicales : il y en a plusieurs dans Paris, mais les plus connues sont celles du Jardin des Plantes, récemment rénovées et rouvertes au public en 2010. A l’origine construites pour abriter les orangers, ces êtres faibles, elles sont devenues avec l’avènement du métal et du verre des écrins d’art déco divisées en 4 scénographies différentes : la serre des forêts tropicales et humides (l’ancien Jardin d’hiver donc, ma préférée !  ♥), la serre des déserts et milieux arides, la serre de Nouvelle Calédonie et la serre de l’Histoire des plantes.

Crédit Photo : Paris.fr

Crédit Photo : Paris.fr

Le tarif plein est de 6 euros, et le réduit de 4 euros. L’accès se fait par au métro Austerlitz – Censier Daubenton –  Jussieu ou Gare de Lyon. Le bonus intrinsèque : en face, il y a la Grande Mosquée de Paris, à l’intérieur de laquelle se trouve non seulement un chouette hammam, mais aussi un restaurant / salon de thé idéal pour aller boire un thé et dévorer des makrouds.

Crédit photo : Jardindesplantes.net

Crédit photo : Jardindesplantes.net

La Mairie du 11ème propose quant à elle dans son programme Transmission(s) des cours d’Histoire de l’art accessibles à tous : c’est sympa, pas guindé et on en ressort en ayant appris des trucs, plutôt cool non ?

☞ Se détendre au hammam : je ne jure plus que par les Bains de Saadia, qui cumule amabilité et propreté, le tout pour des tarifs imbattables. Mais attention : l’endroit est minuscule et très demandé, il est donc nécessaire de réserver (surtout pour le week end !)

bains de saadia anthropophagie

Comptez 35€ pour une entrée (incluant drap de bain, serviette, savon noir et thé) + un gommage. Le Hammam est situé au 35 rue des Solitaires, 75019 Paris.

bains de saadia anthropophagie

Crédit photos : Les Bains de Saadia

☞ Bonus entre deux averses : profitez-en, la Tour St Jacques est enfin et temporairement accessible au public ! Du pur style gothique flamboyant (rien que pour ça… courez-y, non ?) et construite entre 1509 et 1523, la tour Saint-Jacques constitue le seul vestige de l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie construite au XVIe siècle et détruite en 1797. A l’occasion de sa réouverture exceptionnelle, il y a même des visites guidées les vendredi, samedi et dimanche de 10h à 17h. Attention toutefois : l’accès au sommet qui donne une vue imprenable et unique se fait via un escalier étroit de pas moins de 16 étages ! Si vous êtes claustrophobe, sujet au vertige ou en proie à des problèmes cardiaques, ne tentez pas le diable, et admirez ses gargouilles restaurées de l’extérieur. Plein tarif : 8 € Tarif réduit : 6 €, Accès par le Square de la Tour Saint-Jacques, 75001 Paris.

Crédit photo : via Marcheurs.blog

Crédit photo : via Marcheurs.blog

Previous Post Next Post

Dans le même genre :

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.