Japon Voyages

Une semaine à Tokyo – De Meguro et Shimokitazawa

meguro-shimokitazawa-tokyo

Pour cette quatrième journée à Tokyo, nous voulions visiter deux quartiers dans lesquels nous n’avions pas pu aller lors de notre précédent séjour : Meguro et le branché Shimokitazawa.

Meguro

Meguro est un très bon spot pour admirer les cerisiers en fleurs (le fameux Hanami), qui longent le canal qui traverse ce coin paisible de la capitale. Malheureusement, nous y étions un peu trop tôt et la floraison était prévue quelques jours plus tard ! Néanmoins j’avais repéré au dernier moment un endroit prometteur pour voir les derniers pruniers fleuris de la saison… Après un café à emporter pris chez Onibus, nous sommes partis en direction du temple Jufukuji. Et au détour d’un croisement, la tant attendue explosion de fuschia, dans l’allée menant au sanctuaire.

Malgré l’absence de pétals, remonter le canal de Meguro et ses multiples ponts reste une balade très agréable. Bien sûr, comme partout au Japon on y trouve une flopée de coffee shops, de boutiques branchées et quelques échoppes plus traditionnelles.

Le parc Rinshi No Mori est également réputé pour ses cerisiers en fleurs ; nous n’avions pas le temps d’y aller aussi nous nous sommes rabattus sur le parc Saigoyama, dans lequel nous avons pic-niqué. Achetés pour quelques centaines de yens au konbini le plus proche, des onigiris thon mayonnaise et une bière aux motifs sakura, pour rester dans le thème !

Onibus Coffee Nakameguro – 153-0051 Tokyo, Meguro

Jaho Coffee at Plain People – 1 Chome-16-10 Aobadai, Meguro

Sidewalk Stand – 1 Chome−23−14, 153-0042 Aobadai, Meguro

Peanuts Cafe – 2-16-7 Aobadai, Meguro

Jufukuji – 5 Chome-16-6 Kamimeguro, Meguro

Saigoyama Park – 10-28 Aobadai, Meguro

Rinshi No Mori – 2 Chome Koyamadai

Shimokitazawa

C’est le quartier un peu branchouille dans lequel on trouve une quantité ahurissante de friperies, de coffee shops bien évidement mais aussi de jolies ruelles mignonnettes, à l’écart du centre ville. C’était particulièrement agréable de s’y balader en fin d’après midi, parmi tous les jeunes hipsters tokyoites à la recherche de LA veste adidas vintage…

Il faut dire que les boutiques de seconde main et les friperies y sont particulièrement bien achalandées. A noter, il y a autant de choix pour homme que pour femme. Le détail qui nous rappelle que nous sommes bien au Japon, ce sont les portants de kimonos, yukatas et autres obis vintage. Si votre budget est serré, ça peut valoir le coup !

Mais bon en vérité, moi mon but à Shimokitazawa n’était pas de faire les boutiques, mais de manger. J’avais manqué cette adresse en 2015, que je gardais sous le coude pour un éventuel rattrapage… C’est chose faite ! Les petits choux totoros sont généreusement fourrés à la crème (banane vanille pour ma part). Ils méritent (presque) le déplacement rien que pour eux.

Comme beaucoup de cafés et restaurants au Japon (je ne me l’explique pas), l’endroit est planqué dans un endroit improbable, complètement à l’écart du centre ville, dans une rue banalement pavillonnaire. Allez y si vous êtes dans le quartier ; aussi mignons soient-ils, ces choux ne mérite peut être pas de traverser tout Tokyo !

Shiro Hige Cream Puff Shop – 5 Chome-3-1 Daita, Setagaya – Shimokitazawa

Previous Post Next Post

Dans le même genre :

1 Comment

  • Reply Samshâ

    Génial le Shiro Hige Cream Puff Shop !! <3

    25 avril 2018 at 21 h 41 min
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.