Art de vivre Découvertes

Typographie, calligraphie et écriture

Il y a quelques mois j’ai reçu une invitation pour un chouette événement – j’en parlerai plus tard – avec mon nom calligraphié dessus. J’ai trouvé ça très chic et infiniment désirable, surtout que j’ai toujours admiré les belles écritures : celle de ma mère, gauchère, qui a longtemps rempli son carnet d’adresse avec un feutre très épais dans un énoooooorme agenda en cuir fauve Longchamp, dont elle rechargeait les feuilles chaque année, cette scène dans Tigre et Dragon (much love) où l’héroïne calligraphie le nom de son amie avec un gros pinceau et en se tenant la manche, celle d’un prof au lycée et plus dernièrement celles d’inconnues sur Instagram.

Source Photo : Snaperdoodles

Source Photo : Snaperdoodles

 

Source photo : Dianneclaudine

Source photo : Dianneclaudine

Toute cette histoire m’a redonné envie d’écrire, à la main donc. Je noircissais déjà mon agenda pour y noter mes rendez-vous et autres pense-bêtes, et j’ai toujours eu des carnets entiers de citations griffonnées dans le métro en lisant un très bon livre et d’adresses de restos glanées sur le web ou lors d’une discussion, mais je voulais vraiment autre chose encore.

Source photo : Lettres d'un Inconnu

Source photo : Lettres d’un Inconnu

Je m’étais penchée sur le concept – que je trouve vraiment très beau – de Lettres d’un Inconnu, dont voici la description :

« Lettres d’un Inconnu incarne l’envie de retrouver l’art perdu de la correspondance, renouer avec le plaisir de recevoir un beau courrier dans sa boîte aux lettres, qui vous est personnellement adressé. Le plaisir de prendre quelques minutes pour soi, et lire une histoire vraie qui vous fera voyager, rire, sourire, ou qui vous inspire.

[…]

Chaque jour en ouvrant ma boîte aux lettres, ma naïveté me soulève le coeur; une infime fraction de seconde, je me surprends à espérer trouver autre chose que des factures ou des tracts publicitaires.

A Noël dernier, j’ai écrit et posté plus de 43 cartes personnalisées… le facteur m’en a livré 3. Écrit-on pour les autres ou pour soi ?

Qu’à cela ne tienne, j’ai envie de retrouver ce sentiment d’attente et de surprise en ouvrant ma boîte aux lettres. »

Source photo : Lettres d'un Inconnu

Source photo : Lettres d’un Inconnu

Je trouve très intéressante l’idée soulevée dans cette description, écrit-on pour les autres ou pour soi ? Même si je pense que la correspondance écrite a effectivement un effet catharsis (j’écris autant pour moi que pour l’autre), je pense que le journal intime est mieux à même de remplir cette mission, non ?

Quoi qu’il en soit, aussi poétique et artistique que soit le concept de Lettre d’un Inconnu, je ne crois finalement pas qu’il me corresponde :

« Cela se traduit par un abonnement pour recevoir des lettres sélectionnées et écrites par des inconnus, deux fois par mois, dans sa boîte aux lettres, à son adresse postale. Les Lettres d’un Inconnu vous seront délivrées par votre facteur, dans votre boîte aux lettres.

Certaines seront manuscrites, certaines seront tapées à l’ordinateur. Certaines contiendront des photos, des illustrations, de petites notes ou un poème. Elles seront reproduites fidèlement à partir de la lettre souvent manuscrite de l’auteur, imprimées sur un papier de qualité, et préparées une à une pour chaque abonné. Elles vous seront adressées dans une enveloppe manuscrite, ornées d’un beau timbre. »

Source photo : Lettres d'un Inconnu

Source photo : Lettres d’un Inconnu

Moi, je n’aime pas trop les abonnements, ça m’agace vite (exception faite d’Exploratology), et puis ce qui m’embête finalement dans cette histoire c’est que recevoir des jolies lettres c’est super mais j’aurai bien aimé en envoyer, moi aussi. A quoi bon recevoir une lettre si je ne peux pas y répondre ? Ni poser des questions, demander des détails ? Je ne crois pas pouvoir faire plus égoïste comme réaction mais au fond la correspondance n’est pas pour moi linéaire, je la conçois plus comme un échange : je quémande une place, quoi… Bon après, je pinaille sûrement, parce que je reviens régulièrement sur le site de Lettres d’un Inconnu, et je crois que je sauterai le pas à un moment.

Cela étant, l’issue de cette histoire s’est avérée heureuse, parce que depuis j’ai une correspondante américaine rencontrée sur Instagram (décidément) qui m’a demandé par e-mail dans un enthousiasme très américain si nous pouvions devenir Pen-Pals (hiiiiiiii !!). Je lui ait écrit ma première lettre il y a quelques semaines, la boule au ventre de peur d’écrire un truc nul et moche. Elle l’a reçue jeudi dernier !

Previous Post Next Post

Dans le même genre :

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.