Culture

Un Dimanche à Fontainebleau

Visite Château de Fonainebleau

Les beaux jours reviennent et je vous emmène prendre le soleil en Ile-de-France. Le Château de Fontainebleau, cela vous dit quelque chose ? Pour les étourdis, voici un petit rappel : entouré de pas moins de 130 hectares de parc et autres jardins et inscrit depuis 1981 au patrimoine mondial de l’Unesco, le château de Fontainebleau, a connu huit siècles de présence souveraine continue : Capétiens, Valois, Bourbons, Bonaparte ou Orléans se sont succédé dans ce palais de plus de 1 500 pièces. Comme le disait Napoléon à Saint-Hélène en août 1816 :

Voici, la vraie demeure des rois, la maison des siècles.

Une vraie demeure de rois donc, notamment parce que l’endroit jouit d’une position idéale : proche de la capitale pour le business, mais surtout au cœur d’une forêt giboyeuse pour chasser à tout va ! C’est la résidence dans laquelle naît et meurt Philippe le Bel (1268 – 1314), dont subsiste encore aujourd’hui le donjon primitif. De ce passé médiéval, la Renaissance à la française s’accommode pour créer un ensemble architectural de ce que l’histoire de l’art considère comme l’École de Fontainebleau.

Continûment habité, transformé, orné et enrichi, le château est cher au cœur de tous les souverains qui ont régné sur la France, depuis l’avènement de Louis VII le Jeune en 1137 jusqu’à l’abdication de Napoléon III en 1870. Comme tout bon despote qui se respecte, chacun d’eux s’est attaché à faire mieux que ses prédécesseurs en l’embellissant avec panache : François Ier, Henri IV, Louis XV et Louis XVI y léguèrent les plus exceptionnels témoignages artistiques de leur temps. Aussitôt installé, Napoléon Ier s’empresse de restaurer et de remeubler le château que la Révolution avait vidé, tandis que Napoléon III y fait aménager des appartements et divers lieux de réjouissances devenus des symboles de l’art décoratif du Second Empire. Aujourd’hui, Fontainebleau est un immense palais, aux multiples cours et jardins, qui conserve des collections exceptionnelles faisant de lui le plus meublé des châteaux royaux français.

Le ticket d’entrée donne accès aux Grands Appartements et au Musée Napoléon 1er, et c’est vraiment intéressant car ce circuit comprend l’appartement du Pape , les salles Renaissance, les chapelles Saint Saturnin et de la Trinité, les Grands Appartements des souverains, l’appartement intérieur de l’Empereur et le Musée Napoléon. En plus, à l’occasion de la saison Louis XV du 3 avril au 15 septembre, l’appartement des chasses est exceptionnellement ouvert.

Pour s’y rendre depuis Paris, rien de plus simple : prendre le train à Paris Gare de Lyon (grandes lignes) en direction de Montargis, Montereau, ou Laroche-Migennes, descendre à la station Fontainebleau-Avon, puis prendre le bus ligne 1 direction Les Lilas jusqu’à l’arrêt « Château ».

Pensez-y : le 21 mai, c’est la nuit européenne des musées. L’occasion rêvée pour visiter le château dans la pénombre !

Et comme vous vous en doutez, je ne vous laisse pas sans une adresse de bon aloi pour prendre un goûter ou un merveilleux déjeuner : direction La Demeure du Parc, une annexe du château transformé en bel hôtel contemporain.

La Demeure du Parc Fontainebleau Boutique Hotel

En 1659, le Marquis Louis d’Oger de Cavoye, Grand Maréchal des Logis sous Louis XIV, acquiert une des demeures annexe du Château de Fontainebleau pour y être auprès du roi. Il aménage cet hôtel particulier qui devient rapidement un lieu de rencontres mondaines : s’y succèdent écrivains, philosophes, peintres et architectes de renom. Il paraît qu’une none à la peau sombre ressemblant à s’y méprendre à Louis XIV aurait résidé dans cet établissement. Celle qu’on appelait « La Mauresse » aurait été la fille cachée de Louis XIV, qui venait ici lui rendre visite en toute discrétion…

En 2014, deux propriétaires étrangers tombent amoureux de cette demeure désuète encore imprégnée des grands esprits qui l’ont profondément marqué et décident d’en faire un boutique-hôtel. L’endroit accueille également un restaurant dont la carte est élaborée par Frédéric Vardon, chef étoilé du prestigieux restaurant Le 39V, et sa fidèle complice la jeune chef Carmen Thelen.

En définitive, la Demeure du Parc est un lieu moderne, élégant et emprunt de sérénité, idéal pour une halte après avoir visité le château de long en large !

La Demeure du Parc
36 Rue Paul Séramy, 77300 Fontainebleau

Previous Post Next Post

Dans le même genre :

2 Comments

  • Reply Sabrina

    Je me permets juste une petite remarque. La nuit européenne des musées c’est samedi 21 mai et non samedi 14 mai.

    20 avril 2016 at 12 h 37 min
    • Reply Anaïs

      Argh oui ça a changé ! C’est modifié : merci pour ta remarque 🙂

      20 avril 2016 at 13 h 06 min

    Laisser un commentaire