Carnet d'adresses Culture Musées

Le Château de Valançay

Le Château de Valançay

Le week-end dernier, nous sommes partis à la campagne avec des copains dans le Loir et Cher, avec l’idée de faire des barbecues, finir mon livre (le tome 2 de 1Q84 d’Haruki Murakami), jouer aux cartes et me rouler dans l’herbe. Il a finalement fait plutôt moche, alors nous avons décidé d’aller visiter le Château de Valançay (si comme moi vous avez une passion pour l’Histoire et les trucs anciens, je vous laisse imaginer mon degré d’excitation !).

Qui n’a pas connu les années qui ont précédé la Révolution ne sait pas ce qu’est la douceur de vivre. 
Dixit Charles-Maurice de Talleyrand, propriétaire du domaine de Valençay.

Eh bien vu la beauté des lieux et le paisible calme qui l’entoure, je veux bien te croire, Charles-Maurice ! Car jusqu’à la fin de sa vie, c’est cette douceur, fruit d’un art de vivre au Siècle des Lumières, que le prince s’est attaché à faire régner en ces lieux majestueux. Alors réservée à une élite instruite et réformatrice, férue de littérature, théâtre, musique, arts plastiques tout autant que de mathématiques, de sciences naturelles, de débats d’idées philosophiques et politiques, elle est à la source d’une culture qui perdure jusqu’à nos jours.

Anthropophagie visite chateau valançay

Cette alliance de la convivialité, du plaisir des sens, d’une pensée placée sous le signe de la raison et de la liberté inspire le programme des manifestations artistiques et les diverses réjouissances offertes aux visiteurs.

anthropophagie visite chateau valançay

En dépit du mauvais temps, la visite était très chouette et passionnante. Le Château est magnifiquement restauré et entretenu, et j’imagine qu’en plein été les superbes jardins doivent être encore plus agréables à parcourir.

Anthropophagie visite chateau valançay

Les collections de meubles, sculptures, peintures et objets précieux disposés dans le Château de Valençay lui donnent certes du cachet, mais le plus frappant à mon sens c’est qu’elles sont de véritables  témoins des changements de régimes qui ont gouverné la France au cours de la vie du prince de Talleyrand (qui n’était pas le dernier pour déconner et faire du rififi, d’ailleurs). Visiter ce Château, c’est se prendre une vraie leçon de savoir-vivre mondain et aristocratique : les styles sont variés mais harmonieux, et chaque détail chantonne la grâce et l’élégance.

anthropophagie visite chateau valançay

« La la la la la » (chant de grâce et d’élégance)

Si comparer le mobilier Empire à celui du XVIIIsiècle ne vous passionne pas, vous pouvez toujours aller jeter un coup d’œil aux cuisines et à la cave, récemment ouverte aux visiteurs : là encore, c’est bien conservé et cela contribue au charme des lieux.

Anthropophagie visite chateau valançay

Vous pouvez également parcourir les vastes jardins, apercevoir le pavillon de chasse et aller chercher la grotte où furent abrités les espagnols, ou imaginer Catherine Noëlle Verlée, châtelaine de Valançay, vaquer de gauche à droite en robe napoléonienne.

Cette histoire m'a intriguée alors j'ai ramené son portrait, peint par Elisabeth Vigée Le Brun

Cette histoire m’a intriguée alors j’ai ramené son portrait, peint par Elisabeth Vigée Le Brun

Pour la petite histoire (enfin c’est du moins ce que m’a raconté la vieille dame à côté de moi dans la boutique de souvenirs), la susdite châtelaine, née en Inde, aurait été certes une beauté, mais aussi une vraie cruche. De nombreuses bêtises lui furent prêtées, et sa manie de déclarer « Je viens d’Inde » lui aurait valu le surnom de « La Dinde » dans tout Paris… (cela étant, j’ai immédiatement été vérifier sur Wikipédia, et il semblerait qu’elle ne fut pas aussi sotte qu’on le prétendait, mais qu’on lui attribuait des gaffes pour nuire à Talleyrand. La pauvre !)

anthropophagie visite chateau valançay

Enfin, un dernier mot sur les jardins : ils abritent une petite ferme, et vous pourrez y voir des paons, des poules et des petites chèvres (gros succès auprès de mes camarades et moi-même).

Anthropophagie visite chateau valançay

Château de Valançay

2, rue de Blois

36600 Valançay

Ouvert du 22 mars au 16 novembre

Tarif : 12e / Réduit : 9€

Previous Post Next Post

Dans le même genre :

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.